Stéphane SEVA



PARIS WASHBOARD

Piano, Clarinette, Trombone, Washboard

Le nouvel album "Live in Monségur" du groupe (le 15ème) sortira en 2010 sur le label "Black and Blue" distribution Socadisc.

"Une formule unique dans le monde du jazz traditionnel qui apporte le souffle nouveau que l'on attendait pour cette musique"

Ambassadeur du jazz traditionnel français dans le monde depuis 20 ans, le groupe "Paris Washboard" est composé de 4 solistes dont la notoriété dans le milieu du jazz traditionnel est internationale. Daniel Barda au trombone, Alain Marquet à la clarinette et Louis Mazetier au piano viennent d'être rejoints par Stéphane Séva au washboard et au chant.

Paris Washboard

Créé en 1988, le groupe est composé de quatre instruments : clarinette, trombone, piano et washboard.
La formule surprend et séduit pas son originalité et sa mobilité. Les succès remportés depuis vingt ans dans toutes les parties du monde prouvent que cette formule, unique dans le monde du jazz traditionnel, apporte le souffle nouveau que l'on attendait. Convivialité, enthousiasme juvénile, humour, professionnalisme, choix d'un répertoire riche et sans cesse élargi (années 20 et 30, Fats Waller, James P. Johnson, etc..., mais aussi compositions originales et maintenant Duke Ellington) et individualités musicales exceptionnelles liées par une solide amitié, voilà les ingrédients de Paris Washboard.
Présent depuis 17 ans chaque année aux Etats-Unis (Moodus, Santa Rosa, Costa Mesa, New York, etc.), le groupe y a donné plus de 250 concerts ; il a en outre effectué des tournées en Nouvelle-Zélande et Australie (1992), Argentine et Uruguay (1994), Japon (1997), Hongrie (1998 et 2008), et se produit au Canada, en Allemagne (entre 10 et 40 concerts par an depuis 1993), en Hongrie, en Suisse et autres pays d'Europe, y compris ... la France (chaque deuxième vendredi du mois au Petit Journal St Michel)

Depuis sa création, il a enregistré 12 disques. Un journal américain, JAZZBEAT, à l'issue d'un sondage national, classe Paris Washboard au 4ème rang des orchestres étrangers, devant de prestigieuses formations européennes. Le 26 juillet 2001, Paris Washboard a joué dans l'une des plus grandes salles New-Yorkaises : le "92nd Street Y" près de Central Park. Le succès fut tel que les organisateurs ont réengagé le groupe pour le même concert (en hommage à Fats Waller) le 25 juillet 2002.

Daniel BardaDaniel BARDA, fondateur et leader de l'ensemble, est en réalité un chef d'orchestre symphonique et lyrique qui s'adonne le plus souvent possible à sa deuxième passion: le jazz traditionnel. Dans ce style de musique, il joue du trombone à coulisse avec vitalité et décontraction.
Depuis 1968, Daniel Barda joue avec de nombreuses formations de jazz traditionnel dont le High Society Jazz Band, Charquet and Co, Watergate Seven plus One (créé en 1974), Claude Luter Jazz Quintet. Un récent sondage dans une revue spécialisée de jazz l'a classé meilleur trombone "New Orleans" français. Aux Etats-Unis, on le compare souvent à James Archey, Turk Murphy et Jack Teagarden, trois des grandes figures du jazz américain. 1993 : Daniel Barda reçoit le Prix Sidney Bechet de l'académie du Jazz. En 1998, c'est avec Paris Washboard qu'il a gravé son 100ème disque !



Alain MarquetAlain MARQUET, Il étudie le piano classique lorsqu'il rencontre Irakli au lycée en 1959. Il jouera dans son orchestre "Les New Orleans Ambassadors" pendant 11 ans. Il rejoint ensuite le groupe Charquet. En 1973, il reçoit le prix Sydney Bechet de l'académie de Jazz. Depuis 1989, il joue avec le Paris Washboard. Sa forte personnalité soutenue par une virtuosité exceptionnelle lui permet de donner libre cours à son lyrisme. Il possède une invention mélodique intarissable pour des improvisations sans égal. La sonorité ronde et colorée de sa clarinette a la couleur de celle de Sidney Bechet avec quelques reflets de Johnny Dodds.
Depuis les années 60, il est demandé partout et joue régulièrement avec une grande quantité d'orchestres français ou étrangers. Il est présent dans un nombre impressionnant d'enregistrements (plus d'une centaine d'albums) tant avec des musiciens européens qu'avec des américains. "Il sait se montrer excellent soliste et remarquable improvisateur" (Dictionnaire du Jazz / Edition Laffont)

Louis MazetierLouis MAZETIER, Voilà plus de vingt ans qu'il s'est imposé comme l'un des tous meilleurs pianistes de "stride" au monde. Il débute très jeune le piano classique. Un sens mélodique hors du commun et une capacité d'improvisation hallucinante. Ses compositions remarquables et les arrangements des standards sont de grands moments d'émotion où technique et feeling se surpassent. Sa main gauche assure les basses avec tant de maîtrise qu'il n'est point besoin à PARIS WASHBOARD de recourir aux services d'un bassiste! Ses idoles: James P. Johnson, Fats Waller, et Art Tatum.
Depuis 1991, il développe une activité de pianiste soliste. En 1992 L'Académie du Jazz lui décerne le prix Sydney BECHET du meilleur musicien de Jazz traditionnel. Il joue en duo avec les plus grands pianistes internationaux dans le domaine du piano stride (Dick HYMAN, Ralph SUTTON, Neville DICKIE, Berndt LHOTZKY, Mike LIPSKIN) et développe un programme de récital piano solo qui présente l'évolution du piano jazz de ses origines jusqu'au be bop.
Très demandé depuis 10 ans aux USA et dans de nombreux pays Européens, Louis Mazetier est devenu la référence incontournable du piano Stride. Il a enregistré 8 albums dont l'un récemment en piano solo édité dans le label Suisse "Jazz Connaisseurs" ce qui, en la matière, est un sérieux gage de qualité. Invité par Dick Hymans, dernier pianiste Blanc Américain de Stride, Louis est à ce jour le seul à relever le défi que pose cette musique particulièrement difficile à jouer. il rédige de nombreux articles pour diverses revues de Jazz. Prix de l'Académie du Jazz et Prix Bill Coleman du meilleur disque.

Stéphane SévaStéphane SEVA, le benjamin du groupe ,est « le » washboardiste de la nouvelle génération. Il multiplie les rencontres musicales pour écrire le futur de son instrument, que ce soit en duo avec un guitariste double manche, accompagnant un conteur du Benin avec une harpe et des percussions africaines ou grattant la tôle avec des machines et un joueur de didjeridoo. Stéphane a 2 cordes à son arc : le chant et le washboard. Il commence sa carrière musicale avec son père, en jouant du washboard dans une fanfare de jazz traditionnel. Il est aujourd'hui reconnu comme l'un des spécialistes français de cet instrument original. Parraléllement, il étudie le chant avec la chanteuse américaine Sarah Lazarus. Comme chanteur, Il enregistre en 2007 en octet un album intitulé «To Frank and Ray» rendant hommage à Frank Sinatra et Ray Charles. Depuis 1998, au sein de son groupe « Swing Ondulé », dans la formation «Lancelot et ses Chevaliers» ou accompagnant différents musiciens tels que Daniel Huck ou Philippe de Preissac, il se produit régulièrement dans les festivals de jazz et les clubs de jazz de la capitale.
«Stéphane Séva est remarquable au washboard par son soutien et ses interventions» -Jazzhot-
le washboard est l'ancêtre de la batterie. Il s'agit d'une véritable planche à laver en tôle ondulée sur laquelle on frotte avec des dés à coudre au bout des doigts, agrémentée de cymbales et wood-blocks.

Extraits du nouvel album :
  1. The minor Drag
  2. Caravan
  3. Maple Leaf Rag
  4. Rockin'chair